Patrimoine

Quelques grandes dates de l’histoire récente du Teich

1889

Construction de la Mairie et des écoles

1901

Le conseil municipal décide à la majorité des membres présents de faire installer dix lampes électriques de 32 bougies pour l’éclairage des voies de l’agglomération principale. Cet acte marquera le début de l’électrification de la commune qui se poursuivra jusque dans les années 1930.

1904

Le conseil vote à l’unanimité son adhésion à la création d’un réseau téléphonique départemental et y alloue une somme de 200 Francs.

1907

Création d’un corps de sapeurs pompiers. Le conseil décide en outre de supporter le coût de l’installation du service téléphonique au bureau de Poste ainsi que les dépenses résultant des dispositions à prendre pour sauvegarder le secret des télécommunications.

1920/1921

Approbation de l’avant-projet de l’architecte M. Gervais pour la reconstruction de l’église. La nouvelle église sera consacrée le 17 août 1924 par le Cardinal Andrieu, Archevêque de Bordeaux

1925

Début de l’électrification de la voie ferrée. Création d’une cantine scolaire. Construction du monument aux morts qui sera achevé en 1926. Création de l’école de musique

1926

Création d’un poste de médecin municipal

1927

Création de la « Jeunesse Sportive Teichoise » (JST). Adoption du projet de réseau d’amenée et de distribution de l’énergie électrique présenté par la Société d’Energie Electrique du Sud Ouest pour un montant de 388 200 Francs. Le projet d’éclairage public est également adopté pour un coût de 32 865 Francs.

1930

Arrêté municipal créant le premier service de nettoiement et de ramassage des ordures domestiques.

1931

Adoption du projet de construction de la salle des fêtes pour un montant de 235 200 Francs. Celle-ci sera inaugurée le 6 août 1933.

1933

Achat et aménagement du terrain de sport pour une somme de 123 996 Francs.

1937

Le conseil décide qu’à partir du 1er août le bénéfice de la semaine de 40 heures sera appliqué au personnel municipal.

1938

Un incendie ravage 24 000 arbres de la forêt communale le 21 mars.

1939

Décision du conseil municipal pour la création, sur plusieurs années, de l’avenue de la gare pour un montant de 210 000 Francs (non compris le bitumage) après une procédure d’expropriation qui aura duré 6 ans.

1940

Le conseil décide la création d’un jardin communal pour aider à l’approvisionnement de la cantine scolaire. Monsieur Dumartin signale que le terrain de football devient impraticable suite aux manœuvres effectuées par les troupes d’occupation et souhaite une intervention auprès de l’officier commandant pour que les manœuvres des chars n’aient plus lieu sur ce terrain.

1941

Le conseil charge Monsieur Le Maire de faire toutes les démarches utiles pour que l’installation d’un téléphone à la mairie soit faite au plus tôt.

1961

Inauguration de la nouvelle mairie le 16 avril par le Général De Gaulle, Président de la République, René DAURIAC étant maire.

1972

Aménagement et création du Parc Ornithologique sur d’anciens réservoirs à poissons.

1984

Aménagement du port et de la baignade.

1989

Inauguration de la nouvelle mairie le 21 janvier. Relance des fêtes de la ville (avec la célébration du bicentenaire de la révolution française) qui deviendront les fêtes du Delta puis en 2004 le festival Musicoteich.

 

1990

Création d’une maison de la solidarité : la maison face à la mairie est aménagée pour regrouper tous les services à caractère social de la commune (CCAS, CLI, PAIO, CLCV, etc.) pour la constitution des dossiers d’aide sociale ou de couverture maladie universelle, l’aide aux personnes handicapées, la carte invalidité, l’aide aux personnes âgées, pour l’accès aux maison de retraite, etc.

1991

Réfection du clocher de l’église dont la pointe menaçait de s’effondrer, de la toiture en ardoise de la sacristie, et décapage des murs intérieurs.

1994

Construction et livraison des logements sociaux de la résidence Pierre Dubernet au centre ville.

1995

Ouverture de la Maison de la Nature du Bassin d’Arcachon. Equipement de 1400 mètres carrés du Parc Naturel régional des Landes de Gascogne, réalisé pour un montant de 8 millions de Francs à l’entrée du Parc Ornithologique, et qui permet l’hébergement de groupes (62 lits) en chambres individuelles, la restauration, l’animation, l’accueil de classes ou de séminaires, la pratique du Canoë et du Kayak de mer.

depuis 1995

Création de pistes cyclables qui forment aujourd’hui un réseau connecté à celui de la COBAS et du Conseil Général de la Gironde.

1996

Le conseil municipal adopte le premier Plan d’Occupation des Sols (POS) à l’unanimité le 26 juin. Création du comité des fêtes de Camps, de Balanos et du Burgat. Création de la zone d’activités économiques de Sylvabelle sur une première tranche de 19 500 m²

1997

Construction et livraison des logements sociaux de la résidence Les Baccharis sur la friche industrielle de l’ancienne usine Manustok à l’entrée de la ville réhabilitée. Création d’une déchetterie.

1998

Implantation et ouverture en septembre d’un collège de 400 places pour 4469 mètres carrés et un investissement de 40 millions de Francs. Création et ouverture (le 5 mai) d’une crèche – halte garderie.

1999

Mise en place de l’assainissement collectif à Balanos pour un montant de 4 millions de Francs.

2000

Construction et livraison de la résidence Le clos des Osmondes, qui regroupe 34 logements sociaux individuels avec jardins sur le reste de la friche industrielle de l’ancienne usine Manustok à l’entrée de la ville.
Fin du programme d’extension et de rénovation du groupe scolaire du bourg. Création de l’accueil périscolaire. Fermeture du dépôt de boues des stations d’épuration de Balanos. Ouverture, le 15 avril, de la grande boucle du parc Ornithologique.
Rénovation du centre ville (mise en souterrain des réseaux, création de trottoirs et de stationnements, plantations, nouvelle place, jardin des écoles…

2001

Création d’une police municipale. Ouverture à la circulation de l’autoroute. Création de la seconde tranche de la zone d’activité de Sylvabelle sur 5 000 mètres carrés.  Création de courts de tennis, d’un vestiaire et d’un club house pour le Tennis Club du Delta.

2002

Construction d’une nouvelle salle de sports à la plaine des sports.

2004

Ouverture du nouveau groupe scolaire Val des Pins. Création d’un marché municipal hebdomadaire. Création de l’espace jeunes.

2006

Adoption du Plan Local de l’Urbanisme en remplacement du POS au conseil du 11 juillet. Livraison de la résidence Terre Marine, rue saint André, première opération de logements de mixité sociale sur la commune. Création de la résidence Les Allées du Delta, rue Saint-Louis.

2007

Inauguration de la résidence du Hourney, première opération qui comprend des logements en accession sociale. Ouverture de la résidence de tourisme Rives Marines. Inauguration de la nouvelle caserne des pompiers. Inauguration de la nouvelle base du club de canoë-kayak. Inauguration du pôle multimodal de la gare. Et pour la première fois sur la commune et l’agglomération, création d’un réseau de transport urbain. Jumelage de la ville du Teich avec la commune espagnole de Briones, située dans la province de la Rioja, très réputée pour son vin.